dimanche 22 mai 2011

Eh oui, n'est pas Démocrate Social qui veut, et certainement pas le PDP !

Il y'a de cela trois semaines jour pour jour, nous publions sur ces mêmes travées le projet du Congrès Démocrate social, un projet réformateur qui ne prétend point que l’avenir de la Tunisie millénaire commence aujourd’hui comme le prétend un certain slogan fallacieux du PDP ; NON !

La Tunisie, notre Tunisie, son avenir se construisait depuis des siècles, et prétendre que son avenir ne fait que commencer maintenant, c’est porter insulte à l’histoire de notre pays et à la mémoire des hommes tel que Abdelaziz Thâalbi, Farhat Hachad, Tahar Haddad ou bien Habib Bourguiba et tant d’autres réformateurs qui ont contribué à l’avènement de la Tunisie moderne.

Passe le slogan, mais alors là, prétendre être réformateur, c’en est trop pour un parti conservateur, traditionaliste et usurpateur.

Un PDP, conservateur dans l’esprit, car un parti dont le leader a accepté de composer avec les figures du RCD notamment au sein du gouvernement de Mohamed Ghannouchi, ne peut-être qu’un parti qui favorise la partitocratie.

Un PDP, traditionaliste, dans l’âme, il n’y a qu’à voir les affiches électorales qui cristallisent l’avenir de tout un pays en la personne de son leader, j’ai nommé Mohamed Néjib Chebbi.

Enfin, un PDP usurpateur, dans le sens où non seulement il se prétend être réformateur, ce qui est loin d'être le cas, mais encore mieux, il se permet de plagier les idées à autrui, et notamment les nôtres, celles figurant dans notre projet publié trois semaines auparavant.

Ainsi, je vous invite à consulter le « projet du PDP » publié depuis à peine 48 heures par un site qui jadis en appelait à la réélection de Ben Ali en 2014 et son fameux appel des 100, et le titre pompeux qui lui a été attribué par un pseudo-journaliste qui était à la solde du régime déchu et notre projet publié ci-dessous il y'a de cela trois semaines pour se rendre compte de la supercherie.

Certes, nous ne prétendons pas avoir le monopole du réformisme, mais faut-il seulement en avoir la conviction... Désolé, mais bas les masques, le PDP fait figure désormais de RCD de l’après 14 janvier ! D’autant plus que ses nouvelles sections créées un peu partout regorgent d’ex-RCDistes…

Bref, je vous invite à comparer le projet du CDS, un véritable projet de société et celui électoral du PDP,  je n’invente rien, c’est écrit gris sur blanc dans leur programme publié.

En effet, au sein du CDS, ce n’est point les échéances qui nous importent, mais bel et bien l’avenir de la Tunisie et des tunisiens !

Enfin, prétendre être réformateur, et afficher le slogan, je cite : « L’avenir commence maintenant », est  une insulte aux tunisiens et à la mémoire de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour notre patrie.

En conclusion de ce pamphlet dédié aux falsificateurs de l’histoire de notre pays et qui prennent les tunisiens pour des imbéciles en affichant des slogans trompeurs pour des fins électoralistes, je me permets de leur rappeler cette fameuse citation de John George Lambton :
« Un peuple sans histoire est un peuple sans avenir », à méditer…
  
 
Sami Abid
Membre fondateur du Congrès Démocrate Social














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire